Shooting photo et quelques animaux !

Le lundi matin, nous avions rdv avec l’équipe du Jardin Botanique pour un shooting photo de coiffure pour préparer la campagne de communication de l’année prochaine.

img_2647
Les personnes en charge de la communication s’étaient chargées de faire venir Marty, un jardinier du parc qui a une longue barbe. Christophe a coiffé ce jardinier, mannequin d’un jour et Adélaïde pour le shooting photo.
Christophe avait des fleurs uniques entre les mains. Fleurs natives d’Australie: banksia, kangaroo paw, pink everlastink pour n’en citer que quelques unes.


Nous avons vraiment hâte de découvrir la prochaine affiche du festival de septembre 2017!
Mine de rien nous y avons passé la journée entière. Christophe a fait 3 coiffures différentes sur Adélaïde et deux styles de barbes sur Marty.

Le soir, nous étions invités chez une des employées du Jardin Botanique, pour un diner avec toute l’équipe.
C’était un super moment. Chaque invité (sauf nous, car dur dur de cuisiner à l’hôtel) avait apporté de quoi manger et les plats étaient si variés que des sushis, lasagnes végétariennes, un risotto, du curry de poulet, des quiches, de la pizza maison etc.
Christophe a fait un mini show dans le salon de l’immense maison de notre hôte. Une belle occasion de remercier toute l’équipe qui a été plus qu’attentionnée avec nous.

Le lendemain, Jacqui, notre tout premier contact a tenu à nous amener voir un kangourou, de peur que Christophe ne reparte d’Australie sans en voir!
C’était un Kangourou orphelin, dont la maman avait été tuée par une voiture et qui a été élevé par les humains. C’est pour cette raison qu’il a été facile de l’approcher.
Nous avons également pu voir un koala de près. Oma a dormi tout le long, apaisée par la jolie ballade.

Nous sommes rentrés à Perth en ferry, et avons pu observer la ville grace à la jolie lumière de la fin de journée.

img_2885

 

Fin du Tour du Monde

im2

Toutes les bonnes choses ont une fin, comme on dit souvent…

Nous sommes partis 10 mois en voyage de noce plutôt longue durée.
Ces mois sont passés très vite, très très vite même. Le voyage a la particularité de donner la sensation de vivre plusieurs vies en une. Quand nous repensons à ce que nous avons vécu au Mexique, il nous semble que c’était il y a bien longtemps, lors d’un autre voyage.

Évidemment, cela ne s’est pas passé comme nous l’avions prévu, puisque nous avons enlevé quelques pays (et mois de la liste prévue) mais c’était génial comme ça. Nous avons essayé de faire un résumé de ce que nous aurions pu mieux faire et de ce que ce voyage nous a apporté. Difficile d’essayer de condenser ce trop plein d’émotion fortes, d’expérience et d’idées qui nous trottent dans la tête à la fin de ce voyage!

La prochaine fois on fera mieux pour …

– La banque ! Nous n’avons pas pris le temps de nous renseigner sur des options plus intéressantes que notre banque « traditionnelle ». Nous ne voulons pas compter le montant total qu’on leur a offert sur l’année. Donc on optera surement pour une banque en ligne et une carte de retrait sans frais (parce que oui! ça existe) il faut juste prendre le temps de la trouver et de s’en occuper !

– Le budget : nous serons encore mieux armés pour préparer un budget de voyage sans oublier les vaccins, l’assurance et les imprévus (parce qu’il y en a toujours). Ex: Nous avions initialement prévu de rester 5 mois en Asie, dont 3 dans des zones impaludées. Au final nous rentrons avec un gros paquet de boites de Malarone. (Médicament pour prévenir le paludisme). Si cela peut intéresser quelqu’un, nous ferons un tout petit prix!

– Les escales : la prochaine fois, nous visiterons moins de pays et resterons plus longtemps dans chaque pays ou dans une zone géographique en particulier. Ce qui nous a plu le plus était quand on restait un peu plus longtemps, qu’on avait le temps d’avoir des petites habitudes, de bien connaître les gens et le lieu.

im1

Ce que le voyage nous a apporté :

Nous avons beaucoup aimé une citation d’un auteur inconnu : « Le voyage est la seule dépense qui nous rend plus riche ».

– La plongée sous marine : on a découvert et adoré la plongée sous marine. C’est comme si le monde s’était agrandi. Maintenant en plus du monde terrestre, nous voulons aussi découvrir les fonds marins.

– L’écologie : au fil des mois, des rencontres et des paysages magnifiques souillés par le plastique, nous sommes devenus plus sensibles à la protection de l’environnement, et à l’importance du « fait main » et « maison », du recyclage…

– Des amis : on n’a plus de sous, mais alors plus du tout de chez plus du tout, mais nous avons gagné un gros paquet d’amis qui vivent dans tous les pays que nous avons visité. Des locaux, d’autres voyageurs, ou des amis venus nous rejoindre. On espère tous les revoir quelque part dans le monde ou les recevoir chez nous. On a même préparé un petit album avec eux ! Merci à vous tous si vous nous lisez.

IMG_0433  – Le couple : lors de ce voyage, nous étions tout le temps ensemble. Passer 10 mois à voyager à deux, nous a encore plus rapproché. Nous avons aussi choisi de faire des activités qui tenaient à cœur à chacun de nous (ex : Harley Davidson louée pour Jean à San Francisco, cours de cuisine Thaï pour Adélaïde à Chiang Mai…).

 Nous avons beaucoup apprécié de découvrir certains endroit méconnus de nous deux. Nous avons aussi beaucoup aimé faire visiter les endroits que l’un connaissait à l’autre. (Adélaïde connaissait déjà le Québec et Jean l’Australie).

Au fil des mois et des expériences, des gens rencontrés en étant ensemble, et après avoir été dans toutes sortes de situations ensemble, nous sentons que nous avons gagné en complicité et en confiance. Au final, on est content d’être ensemble et de rentrer ensemble pour continuer notre chemin de vie à deux.

Heureux qui comme Ulysse,
a fait un beau voyage.
Heureux qui comme Ulysse,
a vu cent paysages.
Et puis a retrouvé
Après maintes traversées,
Le pays des vertes années.

Georges Brassens

IMG_5120

Voilà, c’est fini… mais pas de suite, parce que nous vous avons concocté une grosse surprise que nous avons pris le soin de préparer tout au long du voyage. Nous la diffuserons très bientôt. Pour le moment, on n’en dit pas plus! (mais on vous promet que ça va être énorme!)

C’est le grand départ!

Entre le mariage et le départ en voyage, nous n’avons pas eu le temps de nous poser (certes, on sait, on va avoir le temps, une fois parti) mais quand même….
D’abord il a fallu régler nos derniers contrats, faire en sorte que tout se passe bien à Martxuka. Et c’était pas une mince affaire.
Laisser le magasin fait bizarre, mais on va être très présents à distance.

Il a fallu déménager nos affaires de l’appartement, faire des cartons, une belle partie de plaisir !
Ah, et la partie préférée de Jean , la révision générale de nos deux corps, qui vont partir, loin pendant un bon bout de temps.

Adélaïde – Il faudrait quand même qu’on prenne rendez-vous chez le dentiste…
Jean:- (…)
Adélaïde: – Je prends ça pour un oui?
Jean: – Il faudrait quand même prendre rendez-vous chez un gynécologue…
Adélaïde : (…)
Jean : – Je prends ça pour un oui !

Bref, après les quelques vaccins, les 12 plaquettes de pilules en poche, les dents blanches presque comme dans les pubs, des pilules pour essayer de ne pas attraper le paludisme ou autre maladie sympathique qu’on peut ramener de voyage, nous pouvons passer aux choses sérieuses… les vêtements !
Parce que oui, c’est quand même un peu compliqué de faire un sac (qui semble gros quand on le voit mais très petit quand on les remplis). Chacun avait ses « pêchés mignons vestimentaires »…

Jean : C’est le tas de ce que tu laisses ici ça?
Adélaïde : Euh… non je comptais prendre ça… ça va pas rentrer?
Et un peu plus tard, en voyant les tas de bonnet sur le lit :
Adélaïde : -Tu vas pas prendre 5 bonnets???
Jean: -Je les aime tous et je sais pas lequel choisir. (il a quand même fini par en prendre deux)

J’ai pris un embout de poche à douille, juste l’embout, juste au cas où, quelque part, il y ait une possibilité de faire des cupcakes. (Jean l’a appris à l’instant, alors qu’on est tous les deux entrain d’écrire ces quelques lignes dans le train). Je l’avais glissé dans la trousse de toilette…

Bon, on a mis quelques surprises dans nos sacs, mais si on vous dit tout là, maintenant, il faudra qu’on trouve d’autres idées.

On a dit au revoir à des copains et famille (même si on n’a malheureusement pas eu le temps de voir tout le monde) et c’est peut être une des parties les moins drôles de ce début de voyage. Mais on sait la chance qu’on a de les avoir et de vivre ce qui nous attend !

Tous les au revoir se réduisent sans doute à ça, à sauter d’une falaise. Franchir le pas est le plus dur. Une fois dans les airs, il n’y a plus rien à faire que s’abandonner.
Le dernier jour de ma vie (2011)- Citations de Lauren Oliver.

Bienvenue sur notre blog !

Bienvenur sur notre blog de voyage de noces, n’hésitez pas à nous écrire via la page contact, ou nous laisser des commentaires, ça nous fera toujours plaisir de vous lire et de vous répondre !

Comme on ne sait pas trop par où commencer, on va répondre aux questions qu’on aurait posé à deux personnes qui décideraient de faire un grand voyage ensemble …

Qui sommes-nous? 

Adélaïde et Jean. Nous allons tous les deux fêter nos 30 ans lors de ce voyage.

Nous avons commencé notre histoire de couple par le voyage il y a quatre ans (au pays du long nuage blanc) et avons envie de poursuivre l’aventure de la découverte ensemble.

Nous sommes mariés depuis fin août, alors ce voyage, constitue, en quelques sortes, notre « tour du monde de noces ».

Où allez vous aller ? 

Nous avons prévu un itinéraire assez vague pour l’instant, car nous voulons être libres de changer d’avis au fil du voyage, des envies et des rencontres. On compte faire ce voyage sur une année, qui sera bien remplie. Il faut dire qu’on a plein d’amis à aller voir un peu partout dans le monde. Alors forcément, ça donne envie de bouger.

Bon, on a quand même une petite idée de départ…de zones à explorer… l’Amérique centrale (Mexique, Belize, Guatemala), l’Amérique du Nord (Québec, NYC, Californie, Arizona), L’Océanie (Australie, Nouvelle Zélande), et plusieurs pays d’Asie qu’il nous reste encore à définir. Mais nous irons au Japon, déjà parce qu’Adélaïde a décidé d’apprendre le japonais et qu’il va bien falloir tester ses compétences.

Pourquoi ce blog? 

Depuis trois ans, nous avons essayé de faire en sorte de mener ce projet commun à terme, se dire que oui, un jour, tous les deux, on partirait faire le tour du monde. Et on a réussi. Ce sentiment est plutôt agréable et nous donne envie de partager notre expérience avec vous tous, famille, amis, ou curieux. Nous aurons un certain nombre de surprises à vous dévoiler au fil des jours.

Nous promettons d’être assez réguliers à le mettre à jour, en vous mettant plein de belles photos (c’est plutôt Jean qui s’en chargera) et en écrivant des anecdotes, qui (on l’espère) vous donneront envie de lire notre prochain post.

Ah oui! Il y aura aussi de belles vidéos, un « zapping » maison, mélange entre France 3 Euskal Herri, Spielberg et Power Rangers.

Quel est votre plat préféré? (non parce que manger c’est important quand même…)

Adélaïde : – Sans aucune hésitation…la nourriture japonaise. Oui, désolé, j’ai certes étudié la nourriture basque un bon bout de temps, qui est délicieuse, mais je préfère tout ce qui est japonais. D’ailleurs si je veux apprendre cette langue, c’est aussi, pour bien comprendre ce que je pourrai manger et choisir, quand je serai là bas.

Jean : – J’ai peut être pas étudié la nourriture basque mais, un grand classique de chez nous, le menu de cidrerie avec une « txulet qui tue la mort qui tue » accompagnée du cidre de Manolo et un trampoline en terrasse est peut être bien mon préféré….

Un trampoline??

Oui, un trampoline sera toujours utile pour faciliter la digestion. Croyez-nous, on a essayé et ça marche!